Roll-On contre les piqûres d’insectes fait avec amour à Nyon

Ce Roll-On est composé d’huiles essentielles qui font fuir les insectes piqueurs ou, s’il est trop tard, soulage efficacement les démangeaisons.

Prix :

  • 15mL : 14.-
  • 5mL : 5.-

Composition

HV Jojoba, Huile essentielle de Lavande aspic, Huile essentielle d’Eucalyptus citronné, Huile essentielle de Menthe poivrée, Huile essentielle de Cyprès, Huile essentielle de Girofle, Huile essentielle de Camomille romaine

Zoom produits :

  • Huile végétale de Jojoba : Régulatrice et assouplissante, cette huile pénètre rapidement et ne laisse pas de film gras sur la peau. Bonne stabilité, ne rancit pas.
  • Huile essentielle de Lavande aspic : Incontournable de la trousse d’urgence, l’huile essentielle de Lavande aspic est traditionnellement utilisée pour soulager les brûlures superficielles, apaiser les piqûres d’insectes ou méduses et favoriser la cicatrisation des petits problèmes de peau comme les ampoules, ulcères ou mycoses.
  • Huile essentielle d’Eucalyptus citronné : Antalgique. Contient des composés connus pour des effets répulsifs contre les moustiques et aussi apaisante cutanée
  • Huile essentielle de Menthe poivrée :  Antalgique et anesthésiante locale par effet froid, calme les démangeaisons.
  • Huile essentielle de Cyprès : régénérante, calmante, agit en synergie avec la lavande aspic
  • Huile essentielle de Girofle : analgésique, régénérante cutanée
  • Huile essentielle de Camomille romaine : Apaisante et riche en actifs anti-inflammatoires, elle est également conseillée pour calmer les démangeaisons et les inflammations cutanées. Anti-inflammatoire, anti-prurigineuse, elle aide à calmer les démangeaisons et les peaux sujettes aux allergies

Posologie :

Appliquer sur la piqûre toutes les 15 minutes pendant 3 heures puis 3x/j, durant 4-5 jours.

Contre-indications : 

  • Lavande aspic : Ne pas utiliser pendant la grossesse et l’allaitement, ni chez les enfants de moins de 7 ans et chez les sujets épileptiques.
  • Cyprès : Ne pas utiliser chez les femmes enceintes ou allaitantes, ni chez les enfants. Pas d’utilisation prolongée sans avis médical. En raison d’un effet oestrogen-like possible, déconseillée en cas de mastose ou de cancer hormono-dépendant (sein, ovaire, endomètre).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *